Notre collection

Québec Soft (La musique adoucit les moeurs)

Haut de la page

La plupart des nouveaux groupes musicaux québécois optent depuis peu pour l'anglais. Le phénomène doit-il inquiéter? Est-il le signe d'une nouvelle culture planétaire? Les cinéastes interrogent des vedettes, tels les Luc Plamondon, François Dompierre et des groupes (SPA Romance, The Box). La chanson québécoise en français n'aurait-elle été qu'une explosion passagère? Le «son américain» serait-il intraduisible? La musique, qui exprime les révoltes, adoucirait-elle ensuite les moeurs au point de détruire les cultures particulières?

1985, 26 min