Notre collection

Notre jeunesse ailée

Haut de la page

«Les bombes, le feu et les gaz délétères». Ces mots, en septembre 1939, présageaient pour l'Angleterre quelque chose de sinistre. Personne ne savait encore à quoi s'en tenir sur les bombardements aériens. Le Canada fait tout son possible pour neutraliser cette arme terrible. D'un bout à l'autre de son territoire, il aménage des aérodromes, construit des appareils et fabrique du matériel en vue de mener à bien le gigantesque plan d'entraînement aérien du Commonwealth. D'Angleterre, d'Australie et de Nouvelle-Zélande, des jeunes gens viennent se joindre à ses propres pilotes et s'entraîner à la guerre des ailes. La réponse du Canada à la menace de destruction générale formulée par Hitler, la voici : des milliers d'aviateurs formés annuellement. Le film démontre comment l'Empire britannique est en train de tourner à son avantage la formule «l'avenir est à l'aviation».

1940, 19 min

Haut de la page
Haut de la page