Notre collection

Les Films de la rétrospective Pierre Hébert au Festival international du film d'animation Annecy 97

Haut de la page

Neuf films sur la vingtaine qui composent l'oeuvre de Pierre Hébert, un artiste au talent unique et multiple qui refuse tout confinement, considéré comme un des plus grands cinéastes d'animation actuels. Produits à l'ONF entre 1978 et 1988 (à l'exception de Op Hop), ces films témoignent d'une évolution, de préoccupations et d'un style qui s'est affirmé au contact étroit de la musique, de l'écriture et de la danse. Ils annoncent aussi une démarche que le cinéaste approfondit dès le milieu des années 80 en élaborant une forme de spectacle multidisciplinaire qui fera du cinéma d'animation un art de la scène, du présent et de l'urgence. C'est au terme de cette période--qui a vu Pierre Hébert et son équipe se produire partout en Europe et en Amérique du Nord--que le cinéaste amorce l'écriture de son premier long métrage d'animation, La Plante humaine, sorti en 1996. La rétrospective comprend les films suivants : Op Hop, Entre chiens et loup, Souvenirs de guerre, Étienne et Sara, Chants et danses du monde inanimé - Le Métro, Love Addict, Ô Picasso (Tableaux d'une surexposition), Adieu Bipède et La Lettre d'amour.

1997, 127 min 52 s

Haut de la page