Notre collection

Le Bal des finissants

Haut de la page

Le grand jour de la remise des diplômes est arrivé. Fleurs à la boutonnière, coiffures, moiteur de la dernière danse, lendemain de la veille, Le Bal des finissants suit des élèves de l'école secondaire F.A.C.E. pendant vingt-quatre heures de ce grand rituel adolescent. Une foule de détails se déploient sous le regard observateur et affectueux de la caméra : petit-déjeuner avec les parents très émus - «Mon choux! Tu as grandi si vite!» Longues heures passées au salon de beauté - «Un peu plus de mascara peut-être?» Préparatifs des libations qui suivront la remise des diplômes - «Boire est au coeur de ma vie sociale.» Dans le bouillonnement des hormones adolescentes et sur des extraits sonores de musique d'aujourd'hui de Montréalais comme Bran Van 3000 se conjuguant avec la voix chaude de Louis Armstrong, le film se termine enfin sur le Mont Royal, où le soleil se lève et où, nostalgique, le groupe se disperse. En partie Cendrillon, en partie American Graffiti avec une touche de La Fièvre du samedi soir, Le Bal des finissants est un film intelligent, drôle, touchant, qui plaira à l'adolescent ou à l'adolescente qui demeure en chacun de nous.

1999, 49 min 57 s

Haut de la page
Haut de la page

Mention d'honneur - catégorie: Éducation et information
Festival international du film et de la vidéo
Du 19 au 22 octobre 1999, Columbus - États-Unis

Haut de la page