Notre collection

Double Voix

Haut de la page

Marcher seule. Sensible à chaque bruit, à chaque voix... Avancer en perçant la noirceur pour finalement vivre sans peur. Empruntant la forme d'un monologue intérieur, ce film dépeint l'angoisse perpétuelle des femmes relativement au viol. En toile de fond, il dénonce le romantisme qui accompagne le viol dans l'imagerie populaire, discours qui justifie socialement la violence envers la femme.

1986, 08 min 43 s

Haut de la page