Notre collection

D.E.S. : un triste héritage

Haut de la page

En 1971, on répertoriait, chez des filles et des garçons, les premiers cas de cancer, d'infertilité ou d'anomalies génitales reliés à l'ingestion du D.E.S., un médicament prescrit jadis aux femmes enceintes pour prévenir une fausse-couche. On estime qu'entre 1941 et 1971, huit millions d'Américaines et un demi-million de Canadiennes auraient pris ce médicament, à un moment ou à un autre de leur grossesse. Dénonçant les abus de la médecine moderne, ce film se veut aussi un message d'espoir pour tous ceux, mères, garçons ou filles, qui ont souffert des effets désastreux du D.E.S.

1987, 27 min 24 s

Haut de la page
Haut de la page

mention d'honneur
Itinérant - National Council on Family Relations
1 janvier 1988, Saint-Paul - États-Unis

prix Gold Apple
National Educational Media Network Competition
Du 7 au 10 mai 1987, Oakland - États-Unis

Haut de la page