Notre collection

Nos terres, source de vie

Haut de la page

Compte rendu de la résistance de la Nation crie de Mistassini, qui refuse une offre de 100 millions de dollars du gouvernement du Québec pour ses terres, Nos terres, source de vie plonge au cœur du mouvement autochtone de revendications territoriales entamé dans les années 1970 et qui se poursuit aujourd'hui.  

Le gouvernement du Québec, le ministre fédéral des Affaires indiennes et du Nord canadien, Jean Chrétien, et les membres de la communauté entrent en conflit alors que l'industrie tente d'exploiter les abondantes ressources du territoire cri non cédé de la Baie James, une aire de plus de 100 000 milles carrés où les habitants continuent de vivre de la chasse traditionnelle. Ces chasseurs font connaître leurs préoccupations quant à l'impact des projets énergétiques existants dans la région, lesquels ont entraîné un déclin de la faune, qui vient s’ajouter la perte de la langue et de la culture occasionnée par les pensionnats. Quand la communauté se résout à revendiquer son territoire, elle révèle alors le lien profond qui unit le peuple cri à la terre et qui fait partie intégrante de sa culture, de sa langue, de ses connaissances et de sa vision du monde. Un lien qui n’est pas monnayable.  

Ce film a été produit dans le cadre de Challenge for Change/Société nouvelle (CFC/SN), un programme documentaire communautaire novateur géré par l'Office national du film de 1967 à 1980. Le programme a joué un rôle précurseur dans l’utilisation du cinéma et de la vidéo comme outils de participation et de progrès social, en mettant l'accent sur les perspectives des communautés autochtones et marginalisées dont les voix étaient rarement représentées dans le paysage médiatique. En 1968, Challenge for Change a mis sur pied l'Indian Film Crew, marquant ainsi le début d'une nouvelle ère dans l'histoire du cinéma autochtone.

Pour en savoir davantage sur CFC/SN : https://www.onf.ca/selections/michael-brendan-thomas-waugh-ezra-winton/societe-nouvelle/

1975, 57 min 50 s

Haut de la page