Notre collection

L'AnimaFête 87

Haut de la page

Véritable fête de l'image regroupant les techniques les plus diverses, L'AnimaFête 87 réunit six films d'animation entrepris parfois de longue date, mais terminés, à une exception près, en 1987. L'Heure des anges présente un jeune homme pour qui la vie rêvée est plus satisfaisante que le quotidien (18 min 41 s). Oniromance nous entraîne dans la dérive onirique, les angoisses et les peurs d'une jeune femme (5 min 1 s). Adieu bipède, inspiré d'un livre du poète-peintre Henri Michaux, propose un rapprochement inhabituel entre une pratique de l'écriture et de la peinture et l'art de l'animation et du cinéma (15 min 46 s). Un artiste-peintre, dans Itinéraire, projette dans ses toiles ses angoisses existentielles que viennent apaiser des visages familiers (6 min 23 s). Si seulement..., une réflexion sans paroles sur le bonheur, montre deux buveurs peu loquaces, attablés à leur ennui et cherchant à tuer le temps (8 min 39 s). Charles et François fait le récit d'une relation hors de l'ordinaire entre un grand-père et son petit-fils. Il s'agit aussi d'une réflexion sur le vieillissement et la mort (15 min 24 s).

1987, 71 min

Haut de la page