Notre collection

Sincèrement, Guy L'Écuyer

Haut de la page

Bon vivant, excellent cuisinier, grand buveur devant l'éternel, Guy L'Écuyer avait aussi une face tragique. En 1965, avant même la fin du tournage de La Vie heureuse de Léopold Z., un terrible accident de la route l'avait laissé presque mort. Il en sortira affecté d'une grave claudication et, pendant vingt ans, la douleur sera sa compagne quotidienne. Au théâtre et au cinéma, cependant, les rôles se succèdent à un rythme effréné. L'Écuyer travaille sans relâche et lorsqu'il sort de scène ou quitte les plateaux de tournage, l'alcool l'aide à surmonter son mal. Il fait la fête et brûle la chandelle par les deux bouts. C'est ainsi qu'il s'éteint en 1985, à l'âge de 54 ans. Marcel Sabourin, Jean-Claude Germain, André Forcier, Jean-Claude Labrecque et Pierre Collin se rappellent cet immense acteur dont nous parlent aussi avec tendresse son fils Stéphane et sa femme Madeleine.

2000, 46 min 41 s