Notre collection

L'Oeuvre de Gilles Groulx - Coffret 1 - Cassette 1

Haut de la page

Les Raquetteurs
RÉALISATION : Gilles Groulx, Michel Brault
PRODUCTION : Louis Portugais
1958, 14 min 37 s, N&B
Les Raquetteurs capte avec grande authenticité les rites festivaliers entourant un congrès annuel de raquetteurs à Sherbrooke, à la fin des années cinquante. Spontané, le film instaure un nouveau rapport au réel et présage la démarche de la toute nouvelle équipe française de l'ONF. Les Raquetteurs est aujourd'hui considéré comme l'acte de naissance du cinéma direct.

Normétal
RÉALISATION : Gilles Groulx
PRODUCTION : Louis Portugais, Léonard Forest
1959, 17 min 23 s, N&B
Alors que sont décrites les diverses étapes d'extraction du minerai de cuivre, le film présente le quotidien de Normétal, une petite ville minière de l'Abitibi. Après avoir vu, suite à des pressions, le montage de son film réduit de plus de la moitié, Gilles Groulx refusa de signer cette dernière version.

La France sur un caillou
RÉALISATION : Gilles Groulx, Claude Fournier
PRODUCTION : Jacques Bobet
1961, 28 min 9 s, N&B
La France sur un caillou saisit les fêtes du 14 juillet dans l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, lui-même qualifié par ses habitants de «caillou». Insulaires vivant isolés d'une France lointaine depuis des siècles, leurs célébrations prennent ici un sens particulier.

Golden Gloves
RÉALISATION : Gilles Groulx
PRODUCTION : Fernand Dansereau, Victor Jobin
1961, 27 min 46 s, N&B
Portrait d'un jeune boxeur noir du quartier ouvrier de Saint-Henri à Montréal ou lorsqu'un individu devient l'expression de son milieu social. Oeuvre personnelle qui dévoile tout le génie de Groulx pour le montage et la réalisation, Golden Gloves constitue un classique du cinéma documentaire direct et témoigne de la démarche engagée du réalisateur du point de vue de l'éthique et de l'esthétique cinématographique.

2002, 88 min 25 s

Haut de la page