Notre collection

La fôret de mon grand-père (Wapikoni mobile)

Haut de la page

Ce film a été réalisé grâce au Wapikoni mobile, un studio motorisé de création et de diffusion audiovisuelle pour les jeunes communautés autochtones. Tout en apprivoisant la caméra, les jeunes cinéastes documentent leur réalité de l'intérieur : une façon de faire entendre leur voix, de briser le silence.

Les terres ancestrales de la famille Chachai sont pillées : jour et nuit, les arbres y sont déracinés par centaines de milliers. Et il n'y a personne pour répondre aux question de Ronny, personne pour lui expliquer de quel droit on rase à blanc la forêt de son gran-père. Les travailleurs forestiers fuient la caméra, et les politiciens évitent le sujet, pendant que la compagnie Barrette-Chapais, elle, se sert. «C'est l'essence de notre identité qui est dans cette forêt», dit Ronny en foulant les branches qui jonchent la terre. Illustration éloquente d'un crime écologique et culturel en train d'être commis.

2004, 21 min 57 s