Notre collection

La forêt interdite/Forbidden Forest

Haut de la page

Au Nouveau-Brunswick, une poignée de multinationales régissent la coupe de millions d'acres de terres publiques. La forêt interdite suit Jean-Guy Comeau et Francis Whishart, deux hommes très différents ayant en commun leur détermination à sauver la forêt acadienne des ravages de la coupe à blanc.

Jean-Guy Comeau est Acadien, lui-même propriétaire de boisé. Sorti de la pauvreté par ses propres moyens, il a travaillé près de 40 ans pour une papeterie avant de prendre sa retraite. Issu d'une famille aisée, Francis Wishart est artiste peintre et viticulteur, et possède des résidences en France et au Nouveau-Brunswick.

Ensemble, les deux hommes se rendent en Finlande, siège de la UPM-Kymmene, une entreprise comptant parmi les plus importants titulaires de permis d'exploitation du domaine public, afin d'exhorter ses dirigeants à appliquer des pratiques de gestion forestière durable. De plus, ils tiennent tête au gouvernement du Nouveau-Brunswick afin de lui arracher une nouvelle politique forestière qui générerait plus d'emplois que les techniques mécaniques actuelles à forte intensité de capital, et qui reposerait sur le développement durable et la participation de la population à la gestion de la forêt.

La forêt interdite porte sur la cupidité des entreprises, le laxisme du gouvernement et la passion de deux hommes pour un lieu qui leur est cher.

Langues : français et anglais.

2005, 69 min 44 s