Notre collection

Le peuple invisible

Haut de la page

Richard Desjardins et Robert Monderie ont visé juste avec L'erreur boréale (1999), un documentaire choc sur les pratiques douteuses des compagnies forestières. Ils secouent à nouveau notre indifférence en faisant la lumière sur une triste réalité autochtone, sur un Peuple invisible : la nation algonquine du Québec. Pour la toute première fois, son histoire trouve enfin le chemin des écrans.

Les Algonquins vivaient jadis en symbiose avec le vaste territoire qu'ils occupaient. Cet équilibre fut rompu avec l'arrivée des Européens au 16e siècle. Peu à peu, leur mode de vie ancestral a été réduit en miettes, sans compter le pillage de leurs ressources naturelles. Ils ne sont d'ailleurs plus que 9000 personnes réparties dans une dizaine de communautés, certaines plongées dans une grande misère alors que les droits humains de ce peuple autochtone sont souvent bafoués.

Ces Amérindiens souffrent en silence : sont-ils appelés à disparaître? Avant qu'il ne soit trop tard, Richard Desjardins et Robert Monderie tirent la sonnette d'alarme.

2007, 91 min 16 s

Haut de la page
Haut de la page

Meilleur documentaire: societé
Prix Gémeaux
14 septembre 2008, Montréal - Canada

Claude Fradette pour meilleure musique originale: documentaire
Prix Gémeaux
14 septembre 2008, Montréal - Canada

Meilleur documentaire
Soirée des Jutra
9 mars 2008, Montréal - Canada

Haut de la page