Notre collection

Les Élias et les Petrov - Disque 2

Haut de la page

1999 à 2000. Après avoir apprivoisé le pays d'accueil qui refuse toujours de reconnaître leurs compétences professionnelles, les Élias et les Petrov ont néanmoins franchi une nouvelle étape symbolique vers l'intégration. Ils sont maintenant citoyens canadiens. Les études ont porté fruit et ouvrent de nouveaux horizons. Un emploi sur le marché du travail redonne enfin un sens à la vie. Malgré les vacances au Guatemala et en Bosnie, la perte du pays d'origine reste toutefois douloureuse, surtout pour les parents. Et bientôt, l'actualité internationale réveille de vieux démons endormis. Comment vivre la guerre du Kosovo à distance quand le pays d'accueil bombarde la terre des ancêtres? Comment concilier harmonieusement une double appartenance qui fait partie de la condition de l'immigrant? Et s'il suffisait de bâtir des ponts entre les cultures et les peuples...

2000 à 2001. Pendant 6 ans, les Élias et les Petrov ont tout fait pour comprendre l'âme de leur pays d'accueil et accéder à l'indépendance économique. Ils sont désormais citoyens canadiens. Mais le pays qui les a vu naître demeure inscrit en eux. Il suffit d'un retour aux sources pour que les uns et les autres renouent avec un passé à la fois rassurant et douloureux. Il y a, bien sûr, les retrouvailles avec la famille et les amis, mais il faut aussi se confronter à la réalité d'un pays encore meurtri par les années de guerre ou de dictature. C'est aussi pour les parents l'occasion de transmettre aux enfants la fierté de leurs origines, même si l'écart se creuse entre les deux générations. Revenues au Québec, les deux familles emménagent dans la maison qu'elles viennent d'acheter. Est-ce là le signe d'un enracinement en profondeur? Seul l'avenir nous le dira vraiment.

2005, 103 min 33 s

Haut de la page