Notre collection

Le bataillon Irish Canadian Rangers visite l'Irlande

Haut de la page

Compilation montrant des membres de l’Irish Guards, 16e Division (Irlande) et 36e Division (Ulster) sur le front occidental de la fin de 1915 au milieu de 1917, et un bataillon canadien visitant l’Irlande en 1917.

Des membres des Connaught Rangers (?) vraisemblablement dans un secteur d’entraînement, lancent des grenades fumigènes et chargent. Un « abri allemand bien construit », ravagé. Une pièce d'artillerie britannique de 60 livres sous les tirs d’obus. Des soldats allemands aident à transporter les trophées et les blessés de la 16e Division, dans la région de la Somme, vers la fin de 1916. Des membres de la 36e Division (Ulster), dont le major-général Nugent et certains de ses soldats. Des tombes, juste derrière la ligne de l’Irish Guards. Une procession religieuse à la mémoire des morts. La tombe du major Redmond à l’hospice de Locre. Des Irlandais et des Australiens blessés, à pied, qui viennent d’arriver à Douvres (?), posent pour la caméra. Le 55e Bataillon canadien (Duchess of Connaughts Own Irish Canadian Rangers) visite l’Irlande en juin 1917, sous le commandement du colonel O’Donoughie. Il passe par Cork, Belfast, Blarney Castle et Limerick, et termine sa visite à la cathédrale d’Armagh où il écoute le sermon prêché par le cardinal de Logue et où il hisse ses couleurs, qui y resteront toute la durée de la guerre.

Durant la guerre, la propagande britannique à l’endroit de l’Irlande a été discrète, retenue, du moins dans les films. Cet épisode ne tente pas d’attirer la sympathie pour la cause britannique ou les soldats irlandais. Il ne fait que témoigner de ce que les forces britanniques sur le front occidental comprenaient des formations organisées composées uniquement d’Irlandais.

1918, 08 min 24 s

Haut de la page