Notre collection

Manifestes en série - Manifeste no 6 : nourrir le pays

Haut de la page

Depuis longtemps, l'Europe finance la transition d'une partie de ses agriculteurs vers le bio, les produits du terroir et les produits d'appellation pour s'adapter aux nouvelles réalités du marché. Pendant ce temps, le Québec, lui, n'a toujours pas adopté de plan de match. Ce sont les artisans et les agriculteurs d'ici, conscientisés à la désertification des campagnes et à la destruction des patrimoines ruraux par les grandes entreprises qui assument les frais de ces changements. Pourtant, le gouvernement du Québec devra réfléchir à un modèle agricole fondé sur la souveraineté alimentaire avec une vision plus durable des triples points de vue économique, social et environnemental, si nous ne voulons pas continuer à voir nos campagnes dépérir.

2008, 46 min 03 s

Haut de la page