Notre collection

Le diabète : comme un cadeau

Haut de la page

Chez les Autochtones du Canada, le diabète atteint des proportions épidémiques. Ajoutons à cela le coût toujours à la hausse des médicaments et des traitements visant à soigner les personnes atteintes de cette maladie incurable, et il devient évident que nous approchons d'un seuil critique.

Le cinéaste ojibway Brion Whitford souffre de diabète avancé. En 2001, à la suite de complications, ses fonctions rénales ont été réduites de moitié et son taux de glycémie a atteint des niveaux alarmants.

Ayant grandi sans connaître sa propre culture, Brion accordait peu de crédibilité à la médecine traditionnelle et au ressourcement autochtones. Cependant, la dégradation de son état de santé l'a amené à considérer ces approches.

Le diabète : comme un cadeau s’attache au combat que mène Brion pour recouvrer la santé alors qu’il s'initie à la roue médicinale, une approche holistique issue de la compréhension autochtone des liens qui unissent entre elles les dimensions physique, mentale, émotionnelle et spirituelle de la vie.

Ce faisant, Brion explore également le traumatisme historique de la colonisation et ses répercussions sur le bien-être psychologique et physique du peuple autochtone. C'est seulement en faisant la paix avec cette réalité et son propre passé tourmenté qu'il peut espérer vivre une vie meilleure, en santé.

2005, 58 min 24 s

Haut de la page
Haut de la page

Plaque de Bronze - catégorie: Santé physique
Festival international du film et de la vidéo
Du 9 au 13 novembre 2005, Columbus - États-Unis

Prix Best Public Service
Annual American Indian Film Festival
Du 5 au 12 novembre 2005, San Francisco - États-Unis

Prix d'Excellence - catégorie: Documentaire court métrage
Indian Summer Deltavision Film & Video Image Awards
8 août 2005, West Allis - États-Unis