Notre collection

Vive la rose - DVD

Haut de la page

Inspiré d’une chanson d’Émile Benoit puisée dans le répertoire traditionnel francophone de Terre-Neuve, Vive la rose est le récit touchant d’une histoire d’amour tragique, dans lequel un homme voit la femme qu’il aime emportée par la maladie. La voix de cet homme simple s’élève noblement pour chanter sa mélancolie comme un ultime adieu. Mais le film est aussi un hommage au territoire, à la mer et au mode de vie âpre des pêcheurs, et c’est dans cet ancrage à un coin de pays que sa beauté prend toute son envergure.

Inscrivant d’emblée la chanson dans le paysage terre-neuvien, le réalisateur Bruce Alcock parvient à en saisir l’émotion brute par la création d’un dispositif qui l’amène à revisiter la cabane d’un pêcheur pour livrer une spectaculaire performance de cinéma d’animation tourné en pleine nature. Ainsi, la présence d’éléments puisés dans l’environnement quotidien de ceux qui vivent de la mer – hameçons, coquillages, morceaux de bois, galets, etc. – vient donner au film un relief étonnant, une matérialité peu commune en accord avec la voix rugueuse et la langue singulière d’Émile Benoit.

Véritable chant d’amour, Vive la rose propose donc une structure novatrice, misant sur la division de l’écran en trois parties, qui sont autant de compartiments d’un tiroir, chacune des parties ayant une fonction narrative précise, chacune  établissant un type de relation spécifique avec la chanson. À mesure que le film avance, l’instrumentation musicale se complexifie pour densifier l’émotion, portée par les mouvements fluides et amples des dessins, jusqu’à ce que la mort vienne unifier le tout, jusqu’à ce que la femme retourne à la terre, et le film à la mer.

2009, 24 min 57 s

Haut de la page

Aussi disponible sous

Haut de la page