Notre collection

Brian Macdonald, virtuose éclectique

Haut de la page

Brian MacDonald a commencé sa carrière en enfilant des collants et en se gardant bien d'en parler à ses parents. « J'avais horreur, HORREUR des sports…, confie-t-il. Mais je me suis retrouvé accroché à la barre, à faire 32 doubles ronds de jambe jusqu'à ce que je ne sente plus mes jambes. » Après avoir étudié la danse à New York, où il a été profondément influencé par l'esthétique dépouillée des chorégraphes George Balanchine et Jerome Robbin, Brian MacDonald revient au pays déterminé à créer un style similaire sur la scène canadienne, « à la fois sobre et possédant son identité propre », dit-il. Ayant pour toile de fond des photos d'archives qui évoquent la prodigieuse carrière de Brian MacDonald, le film de Tim Southam rend hommage à l'éclectisme et à la force de la vision de cet artiste. MacDonald a travaillé en tant que danseur, metteur en scène, chorégraphe et professeur avec le The Royal Winnipeg Ballet, Les Grands Ballets Canadiens et le Ballet national du Canada et, tout au long de son parcours, il a contribué à façonner les carrières de nombre des plus grands danseurs du Canada. Dans une forme d'art essentiellement mouvant, son œuvre, elle, se perpétue.  « Il faut s'abandonner, laisser une partie de soi nous entraîner là où on ne s'est encore jamais aventuré. Lorsqu'on y parvient, on invente des chorégraphies. »

2008, 05 min 27 s

Haut de la page