Notre collection

Les mots qui dansent

Haut de la page

Plus de 200 000 Canadiens sont sourds. Pour les sourds d’origine francophone, la langue des signes québécoise (LSQ) représente la pierre angulaire de leur identité et de leur d’appartenance à la communauté sourde. Au cours des dernières décennies, plusieurs parents et médecins ont favorisé les appareils auditifs, et, plus récemment, les implants cochléaires ainsi que l’intégration des sourds en milieu scolaire régulier. Pour certains enfants, cette inclusion forcée dans le monde entendant ne s’est pas faite sans heurts : difficultés de compréhension en classe et marginalisation ont été le lot de plusieurs.

Les mots qui dansent met en scène de jeunes artistes sourds qui, après avoir passé une enfance inconfortable dans la zone grise entre les cultures orale et sourde, sont entrés dans l’âge adulte en proclamant leur identité sourde. Ceux-ci montrent comment, par la voie des arts, ils contribuent à bâtir une culture sourde dont ils sont fiers. Ces artistes émergents mettent en scène leur communauté et s’appliquent, avec une sensibilité particulière, à promouvoir et à faire rayonner leur culture.

2014, 44 min 03 s

Haut de la page