Notre collection

L'électro au féminin

Haut de la page

Le secteur de l’EDM (electronic dance music) est le plus lucratif de l’industrie de la musique, mais il est dominé par les hommes, qui représentent 100 % de ses hauts salariés. Rhiannon Rozier voulait percer dans ce monde, mais la DJ de Vancouver s’est heurtée au plafond de verre. Ne pouvant pas franchir les barrières, elle a fait quelque chose contre toute attente : elle a posé pour Playboy. La raison semble absurde, mais étrangement familière, et c’est ce qui a intéressé la cinéaste et journaliste Katherine Monk à l’histoire de Rozier. « C’est un film sur la façon dont notre société attribue une valeur aux femmes », dit Monk, qui a suivi Rozier à un concert à Fort McMurray, en Alberta, pour capter le style de vie surréaliste et la réalité quotidienne du travail de DJ. Grâce à des images impressionnistes, un montage-vérité et une séquence dans la salle de bain montrant Rozier en train de négocier avec sa propre réflexion alors qu’elle entre dans son personnage, L’Électro au féminin nous révèle une femme qui est allée à contre-courant en forgeant sa propre image, sa propre voix et son propre cadre.

2015, 09 min 58 s

Haut de la page
Haut de la page