Notre collection

La bataille de la crête de Vimy

Haut de la page

Le 9 avril 1917, un bruit assourdissant déchire l’aube froide alors que 1000 pièces d’artillerie installées dans les tranchées canadiennes faisant face à la crête de Vimy, dans le nord de la France, déclenchent l’un des tirs de barrage les plus dévastateurs de la Grande Guerre. Depuis trois ans, les fortifications allemandes de Vimy résistent aux tentatives des Alliés de s’emparer des positions les plus âprement disputées du front ouest. Plus de 160 000 soldats alliés et 10 000 soldats allemands ont laissé leur vie sur ce théâtre de guerre. Mais en ce lundi de Pâques, 100 000 hommes du Corps canadien se lancent à l’assaut de la crête. Dans la boue jusqu’aux genoux, ils avancent en direction des tirs meurtriers, franchissent des haies de barbelés aux pointes acérées, et prennent  le contrôle du sommet de la crête. Les Allemands battent en retraite, tandis que les pertes canadiennes sont relativement peu élevées. La bataille de la crête de Vimy deviendra l’affrontement  le plus déterminant de la Première Guerre mondiale et servira de modèle pour la grande offensive alliée de 1918 qui mit fin à la guerre. Entremêlant le métrage d’archives et les reconstitutions extrêmement réalistes, le tout porté par les textes déchirants des lettres de soldats, La bataille de la crête de Vimy montre comment les tactiques novatrices conjuguées à l’inébranlable courage et à l’esprit de sacrifice des soldats canadiens  auront  permis à ces hommes de transformer un champ de bataille sanglant en un lieu de gloire.

1997, 95 min 14 s

Haut de la page