Notre collection

Enseigner la paix en temps de guerre/Teaching Peace: In a Time of War

Haut de la page

En ex-Yougoslavie, où 10 années de guerre civile auront coûté plus de 25 000 vies, les enfants ont été irrémédiablement affectés par la violence. Hetty van Gurp arrivera-t-elle à enseigner le langage de la paix à une génération d'enfants marqués par la guerre?

Enseigner la paix en temps de guerre nous fait connaître les étudiants et les enseignants de l'école Vasa Pelagic, à Belgrade, en Serbie. Parmi ces étudiants, Nenad, dont le père a été interné pour avoir tué sa femme; Emil, terrorisé parce qu'il est musulman; et Aleksandra, dont le père admet avoir pris plaisir à faire la guerre, qui déclare que la paix ne signifie rien pour elle puisqu'elle ne connaît pas cette notion.

L'éducation pour la paix n'est pas chose facile, même dans les circonstances les plus favorables. On peut donc imaginer le formidable défi que cela représente dans un contexte d'après-guerre où le système éducatif doit composer avec un personnel enseignant essoufflé, des classes surpeuplées et un manque de ressources. Malgré ces obstacles, les enseignantes Nena et Irena adoptent la méthode de prévention et de résolution de conflit que propose Hetty, dont l'objectif ultime est de déployer des moyens pour amener les enfants à trouver en eux le pouvoir d'agir sur leur destin de façon positive.

En fin de compte, Enseigner la paix en temps de guerre montre que ce sont des victoires individuelles comme les progrès accomplis par Nenad et par Gordana, la représentante étudiante engagée dans l'organisation de la toute première danse de l'école, qui permettent d'espérer que même dans les circonstances les plus troublées, des écoles pourront devenir des phares sur le chemin de la paix.

En anglais et en serbe, avec option de sous-titres français.

2004, 54 min

Haut de la page