Photo tirée des Chroniques de notre terre natale – Nippaq, court métrage documentaire réalisé par Qajaaq Ellsworth en 2011. Un chasseur inuit se déplace en motoneige sur la mer gelée.

Programmes

Printemps 2017

Une autre belle saison de cinéma s’ouvre avec la programmation riche, variée et remplie de nouveautés du Cinéclub ONF pour le printemps 2017. À découvrir : cinq programmes grand public et un programme pour enfants, incluant des courts et longs métrages aux sujets des plus actuels.

Le documentaire Inuk en colère d’Alethea Arnaquq-Baril présente une nouvelle génération d’Inuit qui tire profit des médias sociaux pour défier les opposants à la chasse au phoque et s’inviter à la conversation sur cet enjeu. Remettant en question les anciennes perceptions à l’égard des Inuit, ils se présentent au monde entier comme un peuple moderne ayant terriblement besoin d’une économie durable. Programmé pour souligner le Jour de la Terre, le 22 avril, le film peut être aussi présenté à d’autres dates.

Dans Chez le barbier, réflexions d’hommes arabes de Nisreen Baker, Jay, Ghassan et leurs amis se rassemblent au salon de barbier Eden, en banlieue d’Edmonton, et discutent de politique, de religion et d’identité pendant que Jamal leur fait une coupe de cheveux et un rasage. Alors que, partout au monde, les médias grand public dépeignent les hommes arabes comme des terroristes, ou au mieux, comme des extrémistes, ce film brosse un portrait bien différent et nous amène à faire évoluer le discours sur cette communauté.

On ne peut pas faire deux fois la même erreur d’Alanis Obomsawin relate le combat juridique qu’ont mené les Autochtones du Canada contre le gouvernement fédéral, entre 2007 et 2016, pour que leurs enfants bénéficient des mêmes services que les autres enfants du pays. Le documentaire est projeté dans le cadre d’Aabiziingwashi (Bien éveillés) : Le cinéma autochtone en tournée, une série de projections pancanadiennes pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération et mettant en vedette les œuvres exceptionnelles de cinéastes autochtones produites par l’ONF.

À 85 ans, Viola Léger incarne toujours la Sagouine, célèbre personnage de la pièce éponyme d’Antonine Maillet créée en 1971. À l’aube d’une nouvelle série de spectacles, l’Acadienne ressent une grande fébrilité. Dans Simplement Viola, le réalisateur Rodolphe Caron la suit pas à pas dans ses préparatifs. C’est en fouillant dans ses souvenirs que l’actrice raconte avec bonheur les passions qui ont ponctué son parcours et qui l’animent encore aujourd’hui.

Un programme est exclusivement consacré à la présentation de courts métrages. Il compte huit films, dont l’animation Autos Portraits de Claude Cloutier ; des bijoux de documentaires tirés du Projet 5 courts, une initiative de l’ONF en partenariat avec des centres de production des régions du Québec ; et La dernière clé de Julien Capraro, le tout nouveau film issu du concours Tremplin organisé par l’ONF en collaboration avec Radio-Canada.

Pour finir, quatre courts métrages ludiques et colorés ont été sélectionnés pour ravir les enfants : Ludovic – Le cirque, Ludovic – De la boue dans la maison, Escapade et Le vent.

Pour connaître les détails de la programmation et visionner des extraits des films, cliquez ICI.

Le Cinéclub ONF est un programme clé en main créé expressément pour les bibliothèques publiques qui offrent l’accès gratuit à des nouveautés documentaires suscitant la réflexion ainsi qu’à des animations primées et divertissantes pour toute la famille.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Cinéclub ONF : Marianne Di Domenico | 514-283-8953 | m.didomenico@onf.ca

 Programmations saisonnières antérieures toujours en vigueur :