Photo tirée des Chroniques de notre terre natale – Nippaq, court métrage documentaire réalisé par Qajaaq Ellsworth en 2011. Un chasseur inuit se déplace en motoneige sur la mer gelée.

Programmes

Printemps 2018

Dès le mois d’avril, un vent de fraîcheur souffle sur la programmation du Cinéclub ONF. Plusieurs nouveautés passionnantes, sur des enjeux actuels, sont proposées dans les cinq programmes documentaires grand public et le programme de courts métrages pour enfants. Deux de ces programmes font partie de la série de projections Aabiziingwashi (Bien éveillés) : Le cinéma autochtone en tournée, avec des films issus de la collection exceptionnelle de plus de 250 œuvres de l’ONF réalisées par des cinéastes autochtones. Bon cinéma !

Aabiziingwashi (Bien éveillés) : Le cinéma autochtone en tournée

Cinquantième film de l’éminente réalisatrice Alanis Obomsawin, Le chemin de la guérison rend compte de l’enrichissement de la communauté crie de Norway House (Manitoba) grâce à l’éducation. L’œuvre transmet un message d’espoir : avec un encadrement scolaire adéquat, intégrant leur histoire, leur langue et leur culture, les jeunes Autochtones peuvent réaliser leurs aspirations.

Droit devant de Marie Clements rattache un moment charnière de l’histoire des droits civils au Canada — les origines du nationalisme autochtone vers 1930 — au souffle puissant qui anime aujourd’hui le militantisme des Premières Nations. Ce documentaire électrisant relie harmonieusement le passé et le présent au moyen de chansons-récits portées par la ferveur des voix, du blues, du rock et des rythmes traditionnels.

Autres programmes grand public

Filmé dans les coulisses de l’hôpital de transplantation d’organes le plus fréquenté au Canada, Memento mori de Niobe Thompson propose une incursion dans un milieu où la vie et la mort se côtoient sans cesse. Le film nous fait vivre les expériences les plus intenses qui soient dans la vie d’un être humain, de l’insupportable incertitude qui précède une perte brutale et insensée à l’incommensurable joie d’avoir une seconde chance.

Elles appartiennent au PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan. En plus de défendre le territoire kurde, elles affrontent Daech (le groupe armé État islamique). Dans Gulîstan, terre de roses de Zaynê Akyol, ces combattantes aguerries qui incarnent un idéal révolutionnaire nous livrent leur intimité tout en partageant réflexions et aspirations. Ces guérilléras sont le visage féminin et féministe d’une lutte sans merci contre la barbarie.

Un journaliste au front de Santiago Bertolino suit le reporter canadien Jesse Rosenfeld entre l’Égypte, Israël, la Palestine et l’Irak et montre la réalité complexe d’un journaliste pigiste en zone de guerre. Multipliant les angles pour dresser le portrait d’un nouveau journalisme en action à l’heure du tout numérique, le film prend le temps de révéler de l’intérieur l’importance d’une information indépendante, diversifiée et critique.

Programme pour enfants

Sept courts métrages (six animations et une fiction) sauront ravir les petits. Couleurs, aventures, rire et émotion, tout y est ! Au programme : les nouveautés La maison du hérisson d’Eva Cvijanović et La montagne de SGaana de Christopher Auchter ; Ludovic – Un crocodile dans mon jardin de Co Hoedeman ; Les dingues de Les Drew ; J’veux un toutou de Sheldon Cohen ; Le vol des dinosaures de Munro Ferguson ; et Le jongleur, une fiction de Thomas Vamos.

Pour connaître les détails de la programmation et visionner des extraits des films, cliquez ICI.

Hiver 2017-2018

Cet hiver, le Cinéclub ONF vous propose une sélection riche et variée de courts et longs métrages, dont plusieurs nouveautés documentaires. Les six programmes offerts — dont un pour enfants — vous feront réfléchir, voyager et découvrir de nouvelles perspectives. Deux de ces programmes font partie de la série de projections Aabiziingwashi (Bien éveillés) : Le cinéma autochtone en tournée, avec des films issus de la collection exceptionnelle de plus de 250 œuvres de l’ONF réalisées par des cinéastes autochtones. Bonne saison de cinéma !

Aabiziingwashi (Bien éveillés) : Le cinéma autochtone en tournée

Dans Naissance d’une famille de Tasha Hubbard, trois sœurs et un frère se rencontrent pour la première fois. Au nombre des quelque 20 000 enfants autochtones enlevés à leur famille lors de la terrible « rafle des années soixante » qui a sévi au Canada, les quatre protagonistes n’ont aucun souvenir commun. Rassemblant les pièces de leur histoire, ils tissent des liens d’où naîtra leur famille.

À la recherche de Dawn de Christine Welsh lève le voile sur la triste expérience des femmes autochtones au Canada et met des visages sur une tragédie nationale. Le film se rend d’un quartier malfamé de Vancouver, où plus d’une soixantaine de femmes ont disparu, jusqu’à Saskatoon, où les meurtres de jeunes femmes autochtones demeurent non résolus, en passant par « la route des larmes », dans le nord de la Colombie-Britannique.

Autres programmes grand public

Théâtre de la vie de Peter Svatek présente comment, à l’occasion de l’Exposition universelle de Milan, en 2015, le célèbre chef Massimo Bottura propose à 60 de ses confrères de se joindre à lui pour transformer des aliments détournés des poubelles en délicieux repas nutritifs pour les habitants les plus affamés de l’Italie. Des liens remarquables se créent ainsi entre deux groupes que tout sépare.

Dans Arile et Matanda d’Anjali Nayar, deux guerriers kényans troquent leur fusil contre des chaussures de course dans l’espoir de devenir des marathoniens professionnels et de vivre le rêve américain, version africaine. Filmée sur une période de dix ans et entièrement racontée par les deux protagonistes, Julius Arile et Robert Matanda, l’histoire nous transporte de la brousse du nord du Kenya au marathon de New York.

Tous les étés, les Cadets de l’Aviation royale du Canada offrent à leurs meilleurs éléments la chance de participer à un camp d’élite de formation au pilotage. L’envol de Tess Girard accompagne certains de ces jeunes et pose un regard affectueux et empathique sur ses protagonistes féminines afin de tracer le portrait original et intimiste d’un groupe d’adolescents de 17 ans au moment de leur passage à l’âge adulte.

Programme pour enfants

Spécialement sélectionnés pour les petits, cinq courts métrages d’animation forment un programme à la fois drôle et émouvant : Mamie de Janice Nadeau, La danse des brutes de Janet Perlman, Cot Cot de Pierre Sylvestre, Démon et merveilles de Bertrand Langlois et Catuor de Judith Klein.

Pour connaître les détails de la programmation et visionner des extraits des films, cliquez ICI.

Le Cinéclub ONF est un programme clé en main créé expressément pour les bibliothèques publiques qui offrent l’accès gratuit à des nouveautés documentaires suscitant la réflexion ainsi qu’à des animations primées et divertissantes pour toute la famille.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Cinéclub ONF : Marianne Di Domenico | 514-283-8953 | m.didomenico@onf.ca

Automne 2017

Cet automne, le Cinéclub ONF vous propose une sélection toute spéciale pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération. En tout, sept programmes — dont un pour enfants — vous sont offerts pour vous mener d’un océan à l’autre et vous donner une vue d’ensemble du Canada, dans toute sa beauté et sa diversité. Trois de ces programmes font partie de la série de projections Aabiziingwashi (Bien éveillés) : Le cinéma autochtone en tournée, avec des films issus de la collection exceptionnelle de plus de 250 œuvres de l’ONF réalisées par des cinéastes autochtones. Il s’agit d’histoires de notre pays, racontées par des membres des Premières Nations, des Métis et des Inuit de toutes les régions du Canada. Bon cinéma et bonnes découvertes !

Pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération

Le documentaire Le sort de l’Amérique de Jacques Godbout aborde les conséquences de la bataille des plaines d’Abraham, le 13 septembre 1759, où les deux généraux qui s’affrontaient, le marquis de Montcalm et James Wolfe, sont morts de leurs blessures. Précédé du court métrage d’animation Le corbeau et le renard.

Véritable chef-d’œuvre du cinéma direct, Pour la suite du monde de Pierre Perrault et Michel Brault est un documentaire poétique et ethnographique sur la vie des habitants de l’île aux Coudres, montrant notamment la légendaire pêche au marsouin. Précédé du court métrage d’animation à l’écran d’épingles Le paysagiste de Jacques Drouin.

Un programme de huit courts métrages documentaires et d’animation tout musical vous mènera, en chanson et en rythme, d’un bout à l’autre du Canada. De Tout écartillé à Jours de plaine en passant par MacPherson, la chanson populaire est à l’honneur.

Aabiziingwashi (Bien éveillés) : Le cinéma autochtone en tournée

Un programme de quatre courts métrages vous fera découvrir différentes réalités autochtones au pays : l’animation Maq et l’Esprit de la forêt de Phyllis Grant, ainsi que les documentaires Le chemin rouge de Thérèse Ottawa, 360 degrés de Caroline Monnet et Si le temps le permet d’Elisapie Isaac.

Avec le documentaire Kanata : l’héritage des enfants d’Aataentsic, le réalisateur René Sioui Labelle offre un film poétique et personnel sur la nation huronne-wendat et retrace l’itinéraire de ses ancêtres. Précédé des courts métrages Labo d’animation du Nunavut : Qalupalik d’Ame Papatsie et Vistas – Feu portant de Marie Burke.

Le long métrage documentaire Hollywood et les Indiens (version originale anglaise avec sous-titres français), du cinéaste cri Neil Diamond, pose un regard perspicace et plein d’esprit sur l’Indien d’Hollywood et explore la représentation des Autochtones d’Amérique du Nord à travers un siècle de cinéma.

Programme pour enfants

Les petits et leurs parents pourront découvrir quatre courts métrages d’animation à la fois amusants et touchants : Ma grand-mère repassait les chemises du roi et Ma Moulton et moi, de la cinéaste oscarisée Torill Kove, Le petit voisin d’Ernest Reid et L’invasion des crustacés de l’espace de Janet Perlman.

Pour connaître les détails de la programmation et visionner des extraits des films, cliquez ici.

Le Cinéclub ONF est un programme clé en main créé expressément pour les bibliothèques publiques qui offrent l’accès gratuit à des nouveautés documentaires suscitant la réflexion ainsi qu’à des animations primées et divertissantes pour toute la famille.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Cinéclub ONF :
Marianne Di Domenico | 514-283-8953 | m.didomenico@onf.ca

 Programmations saisonnières antérieures toujours en vigueur :