Photomontage sur le mont Royal tirée de Sacrée montagne, un documentaire interactif réalisé par Hélène de Billy et Gilbert Duclos en 2010.

Projets numériques

L’ONF fait œuvre de pionnier en programmation multimédia axée sur ses valeurs distinctives d’engagement social et de créativité. Il faire preuve d’inventivité dans ce domaine en s’assurant que son processus global de programmation tienne compte des nouvelles plateformes numériques et en abordant chaque projet comme un univers médiatique potentiel.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

L’ONF
L’Office national du film du Canada est le producteur public national de contenu audiovisuel artistique, inventif et pertinent sur le plan social. Depuis plus de 70 ans, il a pour mandat de captiver la population canadienne et mondiale par la production d’histoires et d’œuvres médiatiques qui reflètent les valeurs et les points de vue canadiens.

Le numérique, une occasion à saisir
En tant que laboratoire de création culturelle sans pareil, l’ONF tient beaucoup à explorer ce que  suppose la « création » ainsi que le « rapprochement » avec les Canadiens et les Canadiennes à l’ère d’Internet. L’ONF cherche des artistes et créateurs de contenu canadiens de tous horizons intéressés à expérimenter l’application créative des technologies numériques et de l’interactivité dans le contexte du récit, de l’expression et de la communauté : cinéastes, créateurs de contenu interactif, photographes, producteurs et productrices de médias sociaux, graphistes, architectes de l’information, scénaristes, vidéastes, spécialistes du son, musiciens, etc. Emballé par les possibilités de collaboration qu’offrent les médias de nos jours, l’ONF est ouvert aux propositions de projets venant de tous les types d’artistes et de créateurs.

Types de créations recherchés
En tant que producteur public, l’ONF a le devoir de contribuer au discours social actuel par la réalisation d’œuvres audiovisuelles créatives. Il est toujours convaincu de l’immense pouvoir transformateur de l’art et de l’imagination lorsqu’ils sont mis au service du bien public. Le code d’éthique qui guide son travail se résume ainsi : importance de l’expression artistique et de la diversité des voix, authenticité et excellence créatrice, innovation et prise de risques, pertinence sociale et promotion d’une culture citoyenne démocratique et inclusive. L’ONF cherche actuellement à produire de nouvelles œuvres qui contribueront à sa mission, notamment : documentaires interactifs, œuvres pour plateformes mobiles et médias localisés (locative media), animations interactives, art et essais photographiques, visualisations de données, installations, médias communautaires, vidéos interactives, contenu généré par l’utilisateur, etc. Autrement dit, il cherche à produire des œuvres qui restent à imaginer, à l’aide de technologies qui n’ont pas encore été inventées.

Pourquoi maintenant?
Au cours de la dernière année, l’ONF a réussi à rendre des centaines des 13 000 films de sa collection plus accessibles à la population canadienne par la diffusion en continu et par des formats téléchargeables depuis  ONF.ca  ainsi que des appareils mobiles. Il est aussi désireux d’envisager comment ces nouvelles technologies et plateformes peuvent influer sur la production et contribuer à la création de nouveaux types de contenus et d’histoires. Il souhaite voir comment ces nouvelles technologies peuvent l’aider et aider ses créateurs à se rapprocher de plus de Canadiens et de Canadiennes, plus souvent, de manières qui, jusque-là, semblaient impossibles.

Modes de collaboration
Vous pouvez collaborer à titre de créateur, et l’ONF sera votre producteur, vous aidant à développer votre idée, à mettre au point le budget et le plan de travail puis à passer à l’action. Il est possible que vous fassiez une bonne partie du travail par vous-même ou avec des personnes qui ont collaboré avec vous par le passé, ou que l’ONF vous mette en contact avec des gens talentueux qui vous donneront un coup de main pour concrétiser votre vision.

Vous pouvez aussi travailler avec l’ONF à titre de partenaire ou coproducteur ou coproductrice. Ce type de relation est possible si vous trouvez des fonds ou du financement applicable au projet, par exemple, auprès du Fonds des médias du Canada (FMC).

L’ONF cherche à travailler avec la crème de l’industrie, et la réussite reposera sur sa capacité à collaborer de manière à mener à bien des projets qui traduisent l’excellence créatrice, l’innovation et la pertinence sociale. Il est en quête de projets d’envergure, de styles et d’approches variés. Certains seront imposants et nécessiteront une équipe nombreuse et une longue collaboration, alors que d’autres, de moindre envergure et de nature expérimentale, seront réalisés en quelques semaines par une ou deux personnes.

Quelques exemples
Même si l’ONF continuera de collaborer avec des cinéastes pour créer du contenu numérique lié à des films qu’il produit, nombre des projets recherchés constitueront des œuvres numériques originales sans aucun rapport avec ses productions. Il veut donc connaître vos idées. Jetez un coup d’œil à l’une des œuvres terminées, <http://waterlife.nfb.ca>. Le site fusionne les images époustouflantes et la formidable musique du film Waterlife, de Kevin McMahon, et fait appel à des méthodes technologiques innovatrices pour explorer les enjeux entourant l’eau propre et les Grands Lacs. Nous vous invitons aussi à visiter <http://interactif.onf.ca/ecologiesonore>, un documentaire Web sur la pollution par le bruit produit par le Programme français, ou encore, <http://www.nfb.ca/filmmakerinresidence>, pour voir un exemple d’œuvre médiatique communautaire.

Budget et rémunération
L’ONF n’est pas un organisme de financement ni une organisation subventionnaire comme le Conseil des Arts du Canada. À titre de producteur créatif, il participe activement à la production et fournira tous les services de financement et d’administration budgétaire liés à votre projet. S’il s’agit d’un partenariat ou d’une coproduction, les budgets seront administrés en conséquence. L’ONF produira entre 30 et 40 œuvres dans l’année qui vient. Certaines seront de grande envergure et de large portée, mais la plupart seront plus modestes et traiteront le contenu numérique de manière plus artistique et inventive. S’il pense que votre idée a du potentiel, l’ONF financera aussi son développement avant de s’engager dans la production. Et si l’idée prend forme, il collaborera avec vous tout au long du processus pour la mener à terme et lui trouver un auditoire.

Par où commencer?
Mûrissez votre idée et exposez-la en une page : un paragraphe descriptif, une suggestion de traitement ou d’approche et un bref aperçu de l’expérience que vivra l’auditoire – « comment l’auditoire réagira-t-il ou comment interagira-t-il avec le contenu? » L’ONF répondra à toute proposition dans les six semaines de sa réception. Si votre idée requiert une exploration plus poussée, il vous mettra en contact avec l’un de ses producteurs ou productrices. Si vous voulez vous prévaloir du volet expérimental du FMC, vous devez faire parvenir votre proposition au plus tard le 10 mai 2010 ou le 23 août 2010, selon la date limite des demandes.

En tant que producteur public, l’ONF se montre sélectif quant aux projets qu’il décide de produire. Ses ressources étant limitées, il n’est pas en position de donner suite à toutes les idées brillantes, mais s’efforce de maintenir un climat de création qui favorise leur éclosion. Pour être admissible, vous devez être une citoyenne ou un citoyen canadien ou une résidente ou un résident permanent. Il n’y a aucune date limite (sauf, bien sûr, si vous demandez un financement du FMC) ni de formulaire de proposition, et l’ONF accepte les propositions toute l’année. Envoyez vos propositions d’une page à <interactiveproposals@nfb.ca>.

Pour de plus amples renseignements sur la collaboration avec l’ONF et sur l’ensemble de ses critères de programmation, allez à <http://www.onf-nfb.gc.ca/produire-avec-lonf/co-produire-avec-le-programme-francais-de-lonf/> ou communiquez avec le bureau de l’ONF le plus près de chez vous (<http://www.onf-nfb.gc.ca/fra/studios/>).