Dessin montrant un petit garçon avec une grosse tête. Photo d’un personnage de BLA BLA, un site Web interactif réalisé par Vincent Morisset en 2011.

Communiqués de presse et trousses médias

L'ONF rend hommage à Peter Wintonick

Communiqué de presse

2013/11/18


Montréal, le 18 novembre 2013 ― Peter Wintonick n'est plus. Le cinéma canadien vient de perdre un grand allié et un fervent défenseur.

Cinéaste et mentor passionné, doté d'un esprit exubérant et d'une intelligence vive, Peter a apporté une énorme contribution au cinéma canadien dans presque tous les aspects du processus de création cinématographique. Il a été producteur, réalisateur, scénariste et monteur de longs métrages de fiction, de documentaires destinés aux salles, de films éducatifs, d'émissions de télévision et de sites Internet.

« Peter est (vraiment difficile de parler de lui au passé) l'une des éminences du monde du documentaire. Il connaissait tout le monde et tous connaissaient sa passion, son engagement et sa générosité. Le corpus d'œuvres qu'il a créé est imposant; mais sa contribution va bien au-delà du nombre de films réalisés. Elle se traduisait par sa vision plus vaste du documentaire, une vision qui était la quintessence même du bien-être moral de l'univers. Il exprimait cela dans ses conversations, ses écrits, ses activités de mentorat et de programmation (qu'il exerçait partout sur la planète), et toujours, il arrivait à vous couper le souffle par la subtilité de sa pensée et la joie qui se reflétait dans sa manière de s'exprimer », a déclaré Tom Perlmutter, commissaire du gouvernement à la cinématographie et président de l'ONF.

« Il pouvait aussi, à l'occasion, exprimer sa colère; même si cela se produisait rarement, Peter savait manifester sa réprobation aussi vivement qu'un prophète de l'Ancien Testament. Je le sais car j'ai été témoin de son désaccord quand  l'ONF s'était engagé dans un projet que selon lui, l'institution n'aurait pas dû entreprendre — non pas en raison du point de vue ou de l'idéologie, mais parce qu'il considérait que le projet mettait des vies en danger. Il nous a réprimandés et on s'en est trouvés mieux. Lorsque j'ai commencé à travailler dans le domaine du documentaire et que j'ai rencontré Peter, nous avons eu une conversation que je n'ai jamais oubliée et qui a profondément influé sur ma perception et ma compréhension du travail en documentaire. Il préconisait l'iconoclasme, la nécessité de remettre en question l'ordre établi. Il avait raison. Cet homme nous manquera, à moi, ainsi qu'à tous ceux et celles qu'il a touchés. »

Peter Wintonick et l'ONF ont collaboré à plusieurs occasions, notamment pour le long métrage documentaire acclamé de l'ONF et de Necessary Illusions Manufacturing Consent: Noam Chomsky and the Media, que Peter a coréalisé avec Mark Achbar en 1992. La conjointe de Peter, Christine Burt, faisait partie de l'équipe de marketing qui avait travaillé sans relâche pour promouvoir le film et le présenter dans les villes et municipalités du Canada entier. Manufacturing Consent allait devenir l'un des documentaires les plus applaudis de l'histoire canadienne, prenant l'affiche dans 200 villes du monde et remportant plus de 20 prix.

Admirateur et fervent partisan du cinéma vérité, Peter a travaillé de nouveau avec l'ONF en 1999 au long métrage documentaire Cinéma Vérité: Defining the Moment ( Cinéma vérité : le moment décisif), lequel a reçu sept prix, dont le prix spécial du jury au Festival international de la télévision de Banff et le prix Téléfilm Canada de la meilleure œuvre de long métrage au Festival du nouveau cinéma. Peter faisait également partie des 30 documentaristes de premier plan mis en valeur dans le film et site Web de l'ONF réalisés en 2008, Capturing Reality: The Art of Documentary ( L'art du réel : le cinéma documentaire).

Peter était associé avec Francis Miquet dans la maison de production indépendante montréalaise Necessary Illusions Productions, laquelle produisait et distribuait des contenus médias abordant un vaste éventail de sujets sociaux, culturels et politiques et aidait les individus et les groupes à créer et à utiliser les médias pour susciter le changement social positif.

En 2009, chez Necessary Illusions, Peter a fait avec sa fille, la cinéaste Mira Burt-Wintonick, un film intitulé Pilgrimage, voyage intergénérationnel dans l'histoire du septième art et dans l'avenir du nouveau média. En 2002, il a réalisé en collaboration avec Katerina Cizek le documentaire primé Seeing is Believing: Handicams, Human Rights and the News, dans lequel le duo a sillonné le monde pour rencontrer les militants qui tournent aux premières lignes de la révolution numérique naissante en média documentaire. Son héritage comprend aussi le documentaire de 1998 The QuébeCanada Complex, qu'il a coréalisé et coproduit, et qui a recueilli le prix du meilleur documentaire décerné par l'Association canadienne des journalistes, pour son regard à la fois audacieux et humoristique sur la question de l'unité nationale.

Récemment, il a été producteur exécutif chez EyeSteelFilm où il agissait en qualité de mentor et de producteur spécialisé dans l'élaboration et la production de coproductions internationales.

Lauréat en 2006 d'un Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques, Peter a siégé à de nombreux jurys dans des festivals de film du monde entier. Il était l'un des fondateurs de DocAgora, un groupe de réflexion international et « webplexe » libre sur le documentaire numérique et a été invité par le premier ministre d'Australie-Méridionale comme théoricien en résidence pour réfléchir sur l'avenir du documentaire et de la révolution numérique.

-30-


Renseignements :


Nadine Viau, relationniste ONF
Téléphone : 514-496-4486
Cellulaire : 514-458-9745
Courriel : n.viau@onf.ca

Lily Robert, directrice, Communications institutionnelles, ONF
Téléphone : 514-283-3838
Cellulaire : 514-296-8261
Courriel : l.robert@onf.ca