Dessin montrant un petit garçon avec une grosse tête. Photo d’un personnage de BLA BLA, un site Web interactif réalisé par Vincent Morisset en 2011.

Communiqués de presse et trousses médias

ACTUELLEMENT EN TOURNAGE, LE LONG MÉTRAGE DOCUMENTAIRE A BETTER MAN, RECENTRERA LE DÉBAT SUR LA VIOLENCE FAMILIALE.

Communiqué de presse

2016/02/26

26 février 2016 – Montréal – Office national du film du Canada (ONF)

Le tournage des scènes principales de la coproduction d’Intervention Productions et de l’ Office national du film du Canada (ONF), A Better Man , vient juste de commencer à Toronto. Attiya Khan, qui fait ses débuts à titre de réalisatrice, travaille avec le cinéaste chevronné Lawrence Jackman sur un long métrage documentaire très attendu qui devrait recentrer entièrement le débat sur la violence familiale en y intégrant les agresseurs. Le film sortira au début de 2017 et sera distribué par l’ONF.

Courageuse démonstration de justice réparatrice par une survivante de violence conjugale et son agresseur, A Better Man est un projet extrêmement personnel pour Attiya qui a vécu une relation de violence il y a 20 ans, alors qu’elle était adolescente. Aujourd’hui, cette conseillère et défenseure des survivantes de violence conjugale veut savoir si la responsabilisation de son ancien petit ami peut les mener à s’engager dans un processus de réhabilitation et de guérison.

La colère qu’elle a ressenti autrefois à l’égard de son ex-copain s’est transformée en désir de comprendre les raisons de ce comportement. Elle avait besoin de mieux cerner l’homme qu’il était alors, celui qu’il est devenu aujourd’hui et surtout, de savoir s’il assumerait la responsabilité de ses actes. De son côté, l’ex-petit ami était toujours aux prises avec ce qu’il avait fait et avec la personne qu’il avait été. Aussi lorsqu’Attiya lui a demandé de s’asseoir devant la caméra et de parler de leur passé commun de violence, il a accepté. Conscient du mal qu’il lui avait fait, il voulait l’aider à guérir et, par le fait même, accepter son propre passé.

A Better Man proposera aussi des entretiens avec des amis, des collègues et des êtres chers qui évoqueront des souvenirs de la relation passée d’Attiya avec son ex-copain et témoigneront du chemin parcouru depuis, tandis que d’autres présenteront un point de vue professionnel sur le processus extraordinaire entrepris dans le film.

A Better Man est produit par Christine Kleckner pour Intervention Productions et par Justine Pimlott pour le Studio Ontario de l’ONF. Iris Ng signe la direction de la photographie. Les producteurs exécutifs pour Intervention Productions sont Sarah Polley, Kathy Avrich-Johnson et Janice Dawe. La productrice exécutive de l’ONF est Anita Lee.

A Better Man a démarré en 2014, par une campagne de financement collectif Indiegogo, qui a dépassé son objectif de près de 50 pour cent grâce au soutien financier de plus de 1000 donateurs de 30 pays, d’une couverture médiatique internationale et de témoignages de soutien des principales organisations féminines, d’artistes comme Feist et Margaret Atwood, de syndicats et de grands spécialistes du recours à la violence par les hommes.

Faits en bref

La Torontoise Attiya Khan (coscénariste et coréalisatrice) est une féministe, une survivante de violence conjugale ainsi qu’une conseillère et défenseure de longue date des femmes et des enfants victimes de violence. Elle a travaillé dans les refuges pour femmes au Canada et aux États-Unis, et dirigé le programme de services à l’enfance et à la jeunesse à la Transition House, à Cambridge, au Massachusetts. Récemment, elle a travillé au YWCA de Toronto, où elle a assumé divers rôles en  première ligne, en gestion et en défense des droits, en assurant notamment le soutien aux communications et à l’équipe de défense des droits, la direction d’un programme de formation sur l’intervention en situation de crise et l’administration du December 6th Fund, lequel offre des prêts sans intérêt aux femmes fuyant la violence familiale. Rconnue comme auteure, militante et conférencière, elle est présentatrice et experte invitée dans de nombreux événements et conférences en lien avec cette question.

Lawrence Jackman (coscénariste et coréalisateur) est un cineaste établi à Toronto. Au cours des quinze dernières années, il a travaillé à beaucoup de films primés, principalement des fictions et des documentaires indépendants. Il travaille souvent à titre de consultant au contenu et entretient une longue relation professionnelle avec l’ONF et la productrice Christine Kleckner. Il s’intéresse au récit créatif et cherche à repousser les limites du genre, que ce soit dans son travail de monteur ou de cinéaste. En 2011, il a réalisé How Does It Feel ( Ma leçon de chant) un documentaire musical primé sur l’importance de l’accomplissement artistique raconté à travers la quête d’un chanteur atteint de paralysie cérébrale pour libérer sa voix.  

Christine Kleckner (productrice) est une productrice dont le court métrage Barefoot (2012) a été présenté en première au Festival international du film de Toronto, a reçu une mention honorable à la Berlinale, et a été sélectionné pour être mis en valeur dans la vitrine Talent tout court du Festival du film de Cannes. Auparavant, elle a produit Wapawekka (2010), présenté au TIFF, à Sundance et à la Berlinale. Pendant qu’elle était à l’ONF, elle a collaboré à des projets novateurs comme Stories We Tell ( Les histoires qu’on raconte ) et la production multiplateforme Filmmaker-in-Residence. Christine a aussi travaillé à la série primée Corner Gas, à CTV. CBC, Air Canada, APTN et Movie Network ont acheté ses productions. Elle est une ancienne élève du programme Drama Prize de l’Institut national des arts de l’écran du Canada.

Justine Pimlott (productrice à l’ONF) est une productrice maintes fois récompensée qui a amorcé sa carrière cinématographique par un stage au Studio D, le légendaire studio des femmes de l’ONF. Cofondatrice de Red Queen Productions,elle s’est jointe au Studio Ontario de l’ONF en tant que productrice. Parmi ses productions, mentionnons  Derby Crazy Love, dont la première européenne a eu lieu au Festival international du documentaire de Sheffield en 2014; la coproduction de l’ONF The Mystery of Mazo de la Roche ( Le mystère de Mazo de la Roche)(honorée du Golden Sheaf du meilleur documentaire à caractère social décerné par le Festival du film de Yorkton),  Dish: Women, Waitressing & the Art of Service; Cat City; Girl Inside en nomination pour un prix Gemini; Fag Hags: Women Who Love Gay Men; Punch Like a Girl; et Laugh in the Dark, gagnant du prix du meilleur documentaire à caractère social au Hot Docs.

Sarah Polley (productrice exécutive) est une scénariste et réalisatrice qui signe, entres autres, les films de fiction Away from Her (Loin d’elle) (sélectionné en 2007 pour l’Oscar du meilleur scénario adapté et gagnant en 2008 des prix Génie du meilleur film et de la meilleure réalisation) et Take This Waltz, mettant en vedette Seth Rogen, Michelle Williams et Sarah Silverman. Son plus récent film, le documentaire de l’ONF Stories We Tell, a été sacré Meilleur documentaire par la Toronto Film Critics Association, le New York Film Critics Circle, the National Board of Review et la Los Angeles Film Critics Association.

Janice Dawe (productrice exécutive) a produit plus de 150 heures de documentaires et de programmation factuelle primés ainsi que 50 heures de fiction. En tant que productrice exécutive, elle signe entre autres les documentaires Sugar Coated, dont la première a eu lieu au Hot Docs 2015, Fight Like Soldiers, Die Like Children, et The Experimental Eskimos, un regard fascinant sur une expérience sociale qui a eu des répercussions sur l’histoire du Canada, récompensé du prix d’excellence en documentaire Alan-King de la Guilde canadienne des réalisateurs. À titre de chef de la production chez White Pine Pictures, Janice a supervisé les documentaires inscrits sur la liste restreinte des Oscars Genius Within: The Inner Life of Glenn Gould et The Promise to the Dead.

Kathy Avrich-Johnson (productrice exécutive) a facilité le financement de la production et le bon déroulement de dizaines de longs métrages, tant des fictions que des documentaires, et a produit plus de 125 heures de contenu télévisuel. Ses accomplissements sont nombreux : elle élabore notamment des  structures de financement, elle obtient des fonds et du préfinancement, elle fait en sorte que les longs métrages, projets télévisuels et numériques dont elle est responsable n’éprouvent pas de difficultés de trésorerie et enfin, elle veille au repect des budgets. Kathy a assuré la production exécutive des trois derniers longs métrages d’Allan King : Dying at Grace, Memory for Max, Claire, Ida and Company, et Empz 4 Life.

Anita Lee (productrice exécutive pour l’ONF) dirige le développement et la production au Studio Ontario de l’ONF. Productrice maintes fois primée comptant 20 ans d’expérience dans l’industrie, Anita Lee a fondé le Reel Asian International Film Festival de Toronto. À titre de productrice travaillant à l’ONF depuis 2005, elle a produit certaines des œuvres les plus applaudies et les plus originales de l’histoire récente de l’ONF, dont Stories We Tell ( Les histoires qu’on raconte), de Sarah Polley. Avant d’entrer à l’ONF, Anita Lee a produit plusieurs films indépendants primés qui ont été présentés en première au TIFF, à Sundance et à Berlin, et qui sont sortis en salle.

Citations

« Je sais que ce sera très douloureux pour moi de réaliser A Better Man. Il me faudra parler ouvertement de la violence, voir mon agresseur et me remémorer sa brutalité. Mais je sais que cette peine sera compensée par l’espoir — l’espoir d’obtenir des réponses aux questions qui me tiennent éveillée la nuit depuis 20 ans; l’espoir que la personne qui m’a fait du mal peut avoir la chance de se redéfinir; l’espoir que notre conversation puisse être le début d’un changement plus profond qui empêchera d’autres histoires comme la nôtre de se produire.

« Je pense que mon ex suit un cheminement qui nous démontre à tous et à toutes, y compris à lui-même, qu’il est vraiment sincère et qu’il a à cœur de mettre un terme à la violence faite aux femmes par les hommes. Il ne fait pas seulement partie du problème, il peut faire partie de la solution. » ‒ Attiya Khan, coréalisatrice

« Je me suis engagé dans ce projet, convaincu que je ne pourrais pas m’identifier au problème de la violence familiale. J’en suis rapidement venu à la conclusion que cet enjeu nous touche tous et toutes. C’est un privilège de faire connaître cette histoire essentielle et novatrice aux auditoires. » ‒ Lawrence Jackman, coréalisateur

« L’équipe travaillant à A Better Man et sur des sujets similaires a été profondément émue par le rare courage qu’il faut démontrer pour débrouiller toutes les complexités de cette importante histoire. Il m’apparaît clairement que A Better Man rappelera aux auditoires que nous sommes d’instinct portés à éprouver de l’empathie et de la compassion à l’égard d’autrui. »  ‒ Christine Kleckner, productrice

« Depuis toujours, l’ONF explore les histoires essentielles et les fait connaître aux auditoires canadiens et étrangers dans le cadre d’un dialogue public sur les enjeux importants. Nous sommes fiers de faire partie de l’incroyable équipe de cinéastes et de partenaires d’Intervention Productions. Ce film peut vraiement changer quelque chose dans les vies des femmes et des hommes et dans notre façon de traiter le problème de la violence familiale. » ‒ Justine Pimlott, productrice, ONF

–30–

Liens connexes

A Better Man web page
Indiegogo crowdfunding campaign
Facebook – A Better Man
Twitter – A Better Man
Instagram – A Better Man

Restez branchés

Espace de visionnage en ligne sur ONF.ca
Facebook: facebook.com/onf.ca
Twitter: twitter.com/onf

Relations avec les médias

Lily Robert
Directrice, Communications, Marketing et Affaires publiques, ONF
Tél. : 514-283-3838
Cell. : 514-296-8261
l.robert@onf.ca

L’ONF en bref

L’Office national du film du Canada (ONF) crée des œuvres interactives innovantes, des documentaires à caractère social ainsi que des animations d’auteur. L’ONF a réalisé plus de 13 000 productions et remporté au-delà de 5000 récompenses, dont 14 prix Écrans canadiens, 11 prix Webby, 12 Oscars et plus de 90 prix Génie. Le contenu primé de l’ONF peut être visionné dans ONF.ca, de même que sur les ordiphones, les tablettes et la télévision connectée au moyen de ses applications.