Dessin montrant un petit garçon avec une grosse tête. Photo d’un personnage de BLA BLA, un site Web interactif réalisé par Vincent Morisset en 2011.

Communiqués de presse et trousses médias

Un concours destiné aux cinéastes francophones de la relève au Canada. L'ONF annonce les quatre finalistes du concours Tremplin 2016 : des cinéastes d'Acadie, d'Alberta et de Colombie-Britannique.

Communiqué de presse

2016/03/07

7 mars 2016 – Moncton – Office national du film du Canada (ONF)

Les finalistes de la neuvième édition du concours Tremplin, mis sur pied par l’ Office national du film du Canada (ONF) en collaboration avec Radio-Canada, sont maintenant connus. Il s’agit de Kevin Arseneau (de Rogersville, Nouveau-Brunswick), d’ André Roy (de Dieppe, Nouveau-Brunswick), de Colin Champagne (d’Edmonton, Alberta) et de Julien Capraro (de Vancouver, Colombie-Britannique), choisis parmi des participants provenant des quatre coins de la francophonie canadienne. En avril prochain, les deux lauréats seront sélectionnés, un pour l’Acadie et un pour l’Ouest du pays, après l’évaluation des scénarios des finalistes par le jury. Selon la région d’origine des gagnants, leur film sera produit soit au Studio de la francophonie canadienne – Acadie à Moncton, soit au Studio de la francophonie canadienne à Toronto. Les deux documentaires des gagnants seront présentés sur les ondes de Radio-Canada, partenaire du concours Tremplin depuis les débuts.

« Par le concours Tremplin, l’ONF offre une expérience concrète en production de film, un encadrement professionnel pour soutenir le talent de la relève francophone canadienne en documentaire. C’est un appui au démarrage de véritables carrières cinématographiques qui enrichissent notre regard sur les réalités d’ici », a affirmé Dominic Desjardins, producteur exécutif au Studio de la francophonie canadienne de l’ONF.

« Cette année, les finalistes ont des forces différentes, certains s’attaquent à des enjeux de société, d’autres cherchent à raconter des histoires très humaines et personnelles, ce qui a rendu nos choix encore plus difficiles », de dire Jac Gautreau, producteur au Studio de la francophonie canadienne – Acadie.

« Pour Radio-Canada, c’est important d’encourager la relève et de diffuser les documentaires de jeunes cinéastes de la francophonie canadienne qui portent un regard nouveau sur les réalités de leur milieu et certains enjeux de société », a déclaré Marie-Claude Dupont, directrice de la programmation, services régionaux de Radio-Canada.

Le concours Tremplin est ouvert aux cinéastes francophones émergents résidant à l’extérieur du Québec afin de réaliser un premier ou un second documentaire. Il permettra à chacun des deux lauréats de réaliser un court métrage d’une vingtaine de minutes dans des conditions professionnelles, jusqu’à la production finale, et de bénéficier de l’expertise de l’ONF à chaque étape de la réalisation.

Les faits en bref

  • Les membres du jury aux différentes étapes de sélection :
    • Dominic Desjardins, producteur exécutif au Studio de la francophonie canadienne de l’ONF,
    • Jac Gautreau, producteur au Studio de la francophonie canadienne – Acadie,
    • Marie-Claude Dupont, directrice de la programmation, services régionaux de Radio-Canada,
    • Richard Simoens, directeur, Radio-Canada Acadie,
    • Claude Guilmain, cinéaste.
  • Succès des films issus de Tremplin
    • Les courts métrages des lauréats de Tremplin ont connu de beaux succès dans les festivals, comme au Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA), où ils ont remporté huit prix, dont deux pour Un dimanche à 105 ans de Daniel Léger, un des films les plus populaires sur ONF.ca. Les autres œuvres issues de Tremplin primées au FICFA sont La trappe de Lina Verchery, Alanna de Julie Plourde, Habiter la danse de Julien Cadieux, Voleuse de poussière de Marie-Thérèse François, Une affaire de famille de Justin Guitard et Cafétéria de Francine Hébert.
    • Certains des films des lauréats et lauréates de Tremplin ont aussi été présentés aux Rendez-vous du cinéma québécois, où Une affaire de famille de Justin Guitard, Emma fait son cinéma de Mélanie Léger et Cafétéria de Francine Hébert ont reçu le prix du meilleur film franco-canadien, respectivement en 2013, en 2014 et en 2016.

–30–

Liens connexes

Radio-Canada
Concours Tremplin 2016
Studio de la francophonie canadienne – Acadie 
Studio de la francophonie canadienne

Restez branchés

Espace de visionnage en ligne sur ONF.ca
Facebook : facebook.com/onf.ca
Twitter : twitter.com/onf

Relations avec les médias

Madeleine Blanchard, pour l’ONF
Tél. : 506-871-3638
madonews@gmail.com

Lily Robert
Directrice, Communications, Marketing et Affaires publiques, ONF
Tél. : 514-283-3838
Cell. : 514-296-8261
l.robert@onf.ca

Radio-Canada en bref

CBC/Radio-Canada est le radiodiffuseur public national du Canada et l’une des plus grandes institutions culturelles du pays. La Société est un leader pour joindre les Canadiens sur de nouvelles plateformes et livre une gamme complète de services de radio, de télévision, sur Internet et par satellite. Profondément enracinée dans les régions, CBC/Radio-Canada est le seul radiodiffuseur national qui offre divers points de vue régionaux et culturels en français, en anglais et en huit langues autochtones.

L’ONF en bref

L’Office national du film du Canada (ONF) crée des œuvres interactives innovantes, des documentaires à caractère social ainsi que des animations d’auteur. L’ONF a réalisé plus de 13 000 productions et remporté au-delà de 5000 récompenses, dont 14 prix Écrans canadiens, 11 prix Webby, 12 Oscars et plus de 90 prix Génie. Le contenu primé de l’ONF peut être visionné dans ONF.ca, de même que sur les ordiphones, les tablettes et la télévision connectée au moyen de ses applications.