Dessin montrant un petit garçon avec une grosse tête. Photo d’un personnage de BLA BLA, un site Web interactif réalisé par Vincent Morisset en 2011.

Communiqués de presse et trousses médias

L’ONF au Festival international du film d’animation d’Annecy. Trois courts métrages en compétition officielle. Le retour attendu des cinéastes Franck Dion et Theodore Ushev.

Communiqué de presse

2016/03/17

17 mars 2016 – Montréal – Office national du film du Canada (ONF)

L’ Office national du film du Canada (ONF) prend part au Festival international du film d'animation d'Annecy avec trois courts métrages en compétition officielle : une présence marquée par le grand retour à Annecy des animateurs de renommée internationale Franck Dion, avec Une tête disparaît ( Papy 3D/ONF/ ARTE France) en première mondiale, et Theodore Ushev, avec Vaysha l’aveugle (ONF). Janice Nadeau vient également présenter sa première réalisation en solo, Mamie ( Folimage/ONF). Ces trois œuvres mettent de l’avant des personnages féminins atypiques, aux destins singuliers. Le Festival d’Annecy, qui se tiendra du 13 au 18 juin 2016, est la plus grande manifestation mondiale consacrée à l’animation, accueillant les principaux créateurs et professionnels du milieu. Cette année, 1167 courts métrages y ont été soumis, dont 54 retenus en compétition officielle.

Présenté en première mondiale, Une tête disparaît est le quatrième court métrage d’animation de Franck Dion et le deuxième coproduit par Papy3D, l’ONF et ARTE France après Edmond était un âne en 2012. Ce dernier a reçu 30 prix et distinctions dans le monde, dont le prix spécial du jury au Festival d’Annecy 2012, le prix du meilleur film canadien au Worldwide Short Film Festival de Toronto et le Gémeaux de la meilleure émission ou série d’animation.

Pour sa part, Vaysha l’aveugle de Theodore Ushev a connu une première mondiale au Festival international du film de Berlin 2016, en compétition dans la section Generation – Short Films. En 2015, le cinéaste a signé Manifeste de sang (ONF), un pamphlet sur les idéaux qui méritent — ou non — qu’on donne sa vie pour les défendre, qui a reçu le Prix créativité remis au court métrage le plus original au Festival du nouveau cinéma (FNC) de Montréal. La même année, le cinéaste a aussi réalisé Sonámbulo, un voyage surréaliste à travers les formes et les couleurs, produit par le cinéaste et l’Unité centrale, primé notamment à Zagreb et sélectionné dans de nombreux festivals. Rappelons qu’au Festival d’Annecy 2010, Theodore Ushev a remporté la mention spéciale ex æquo dans la catégorie court métrage pour Les journaux de Lipsett (ONF).

Mamie est la première réalisation en solo de Janice Nadeau. En 2014, elle a coréalisé Nul poisson où aller avec Nicola Lemay, une production de l’ONF qui a connu une prolifique carrière dans les festivals et a remporté, entre autres, le prix Fipresci à Annecy. Mamie a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projets de courts métrages du Marché international du film d’animation 2013, en marge du Festival d’Annecy, et a pu bénéficier d’une coproduction entre la maison de production française Folimage et l’ONF.

Les faits en bref

Une tête disparaît, réalisé par Franck Dion (9 min 30 s) – première mondiale

  • Jacqueline n’a plus toute sa tête mais qu’importe, pour son voyage au bord de la mer, elle a décidé de prendre le train toute seule, comme une grande! 
  • Une coproduction de Papy 3D (Franck Dion, Richard Van Den Boom), de l’ONF (Julie Roy) et d’ARTE France (Hélène Vayssières).
  • Né en 1970, Franck Dion commence une formation d’acteur et apprend en autodidacte la sculpture et le dessin avant de se lancer comme illustrateur de jeux de société. En 2004, il réalise L'inventaire fantôme, produit par les Armateurs. Deux ans plus tard, il fonde avec un collectif de cinéastes de courts métrages d’animation, dont Sarah Van den Boom, la société Papy 3D, qui coproduira ses films suivants. En 2008, il écrit et réalise Monsieur Cok, sélectionné notamment au festival de Sundance. En 2012, il crée Edmond était un âne (Papy 3D/ONF/ARTE France), qui a reçu 30 prix et distinctions dans le monde.
  • Franck Dion est également illustrateur de romans jeunesse. Il a créé l’affiche du Festival d’Annecy en 2014 et il a coréalisé en 2015 avec Chloé Delaume un roman enrichi sous forme d’application, Alienare.

Vaysha l’aveugle, réalisé par Theodore Ushev (8 min 15 s)

  • Vaysha n’est pas une fille comme les autres. Elle ne voit que le passé de l’œil gauche et le futur de l’œil droit. Vaysha l’aveugle… c’est ainsi que tout le monde l’appelait.
  • Le film a été produit à l’ONF par Marc Bertrand et la productrice exécutive Julie Roy, avec la participation d’ARTE France. La narration est assurée par la comédienne Caroline Dhavernas.
  • Enfant prodige du milieu de l’animation, le cinéaste Theodore Ushev adapte pour son 13e film une nouvelle philosophique de Georgi Gospodinov, un auteur multidisciplinaire majeur issu de la jeune génération des écrivains bulgares. Dans un style expressif et percutant, à mi-chemin entre la peinture religieuse et la linogravure, Ushev s’impose une fois de plus en virtuose de l’expérimentation visuelle.
  • En 2006, le cinéaste amorce une trilogie remarquée sur les relations entre l’art et le pouvoir : Tower Bawher (2006) est bientôt suivi par Drux Flux (2008), puis par Gloria Victoria (2013). En parallèle, il réalise plusieurs courts métrages qui prennent pour sujet des artistes-cinéastes dans leur rapport au monde, dont Les journaux de Lipsett (2010), primé à 16 reprises.

Mamie, réalisé par Janice Nadeau (6 min 15 s)

  • Mamie vit recluse en Gaspésie dans une maison faisant dos à la mer. Sa petite-fille s’interroge : « Pourquoi Mamie ne s’intéresse-t-elle pas à moi? »
  • Le film est coproduit par Corinne Destombes pour la maison de production française Folimage et Marc Bertrand pour l’ONF. La narration est assurée par la comédienne québécoise Isabelle Blais.
  • Mamie est la première réalisation en solo de Janice Nadeau, après son premier film d’animation Nul poisson où aller, coréalisé avec Nicola Lemay et produit à l’ONF. Ce court métrage a connu une prolifique carrière dans les festivals et a remporté, entres autres, l’International Educational Program du Japan Prize à Tokyo et le prix Fipresci au Festival international du film d’animation d’Annecy.
  • Formée en design graphique à l’Université du Québec à Montréal et en illustration à l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg (France), Janice Nadeau a illustré de nombreux livres et a remporté le prestigieux Prix du Gouverneur général du Canada à trois reprises, notamment pour Nul poisson où aller, dont le texte est signé par Marie-Francine Hébert.

Également en compétition – film soutenu par l’ACIC de l’ONF

Squame de Nicolas Brault ( Corps étrangers, 2014), un film indépendant ayant bénéficié du programme ACIC (Aide au cinéma indépendant – Canada) de l’ONF.

  • Squame explore l’enveloppe sensible du corps, la peau. L’animation de ses desquamations éphémères, réalisée grâce à des moulages en sucre, évoque des paysages fragiles s’ouvrant sur des mondes à la limite de l’abstraction. Entre artéfacts archéologiques et observations macroscopiques, les frontières friables de ces corps humains se dérobent à notre regard.

À propos du programme d’aide au cinéma indépendant (ACIC) de l’ONF

  • Le Programme français de l’ONF offre une aide d’appoint à la production de films de langue française en provenance de partout au Canada, films particulièrement innovateurs sur le plan de la forme ou du contenu, et dont l’existence pourrait être autrement compromise.

–30–

Liens connexes

Festival international du film d'animation d'Annecy
Papy 3D
ARTE France
Folimage
ACIC
Programme français ONF

Restez branchés

Espace de visionnage en ligne sur ONF.ca
Facebook : facebook.com/onf.ca
Twitter : twitter.com/onf

Relations avec les médias

Nadine Viau
Relationniste, ONF
Tél. : 514-496-4486
Cell. : 514-458-9745
n.viau@onf.ca

Lily Robert
Directrice, Communications, Marketing et Affaires publiques, ONF
Tél. : 514-283-3838
Cell. : 514-296-8261
l.robert@onf.ca

L’ONF en bref

L’Office national du film du Canada (ONF) produit des animations innovantes dans ses studios de Montréal, dans ses centres situés partout au pays et dans le cadre de coproductions internationales avec les animateurs les plus en vue de la planète. L’ONF est également un chef de file en matière d’approches novatrices en stéréoscopie 3D et en contenu animé pour nouvelles plateformes. L’ONF a réalisé plus de 13 000 productions et remporté au-delà de 5000 récompenses, dont 14 prix Écrans canadiens, 11 prix Webby, 12 Oscars et plus de 90 prix Génie. Le contenu primé de l’ONF peut être visionné dans ONF.ca, de même que sur les ordiphones, les tablettes et la télévision connectée au moyen de ses applications.